Un jour sans

Cela arrive même aux meilleurs pilotes, aujourd’hui c’était le tour du notre, tant pis : aucune erreur, il ne s’est pas perdu, il a gardé son essence ouverte toute la journée, bref un jour sans.

Il finit 54° de la spéciale d’aujourd’hui, un truc de pervers : à un moment de la course (que personne ne connaît bien sur) il faut faire une moyenne de 60 kms / h jusqu’au pointage suivant (et bien sur on ne connaît pas vraiment la nature de l’itinéraire) franchement là il nous a épaté (une fois de plus)

Une fois de plus, quand on voit les motos qui sont derrière lui, on se dit qu’on a bien choisi notre pilote

Des nouveaux amis

Il y a eu quand même un point positif aujourd’hui, Bruno s’est fait des nouveaux amis motards, ils sont un peu spéciaux car ils sont tous habillés pareil (en bleu) et ont tous les mêmes motos (bleues aussi) Bruno et quelques autres concurrents leur ont demandé s’ils pouvaient rouler avec eux et ils ont répondu « oui ». Visiblement au bout de quelques kilometres ça les a surpris de voir un vieux BOL D’OR suivre leurs FJR neufs alors ils ont commencé à ouvrir sérieux.

Là ils ont eu beaucoup de chance car partout où ils passaient tous les gens se poussaient même ceux qui avaient la priorité (c’est sympa quand même) du coup ils se sont fait une bourre vraiment sérieuse

Bref demain sera encore meilleur