C’est pas encore le sacre mais au moins on est arrivés dans la ville des rois. Après l’étape d’hier dans un « relais et châteaux » à ALTHEN on a pris la route à 6H00 du matin (si si !) car on avait quand même 700 bornes d’autoroutes à s’envoyer.

Je ne vous parlerais pas de l’ennui profond de ce type de trajet malgré un vent terrible qui faisait prendre au camping car des angles dignes d’une moto

Au début Jean – Paul (pilote attitré du camping car) a essayé de rouler à des allures normales (le gros moteur le permet) mais après avoir constaté une consommation moyenne supérieure à 20 litres au cents on s’est dit qu’à ce rythme c’est Bruno qui finirait à la course à la poussette (faute d’argent pour payer l’essence)

On a donc fortement réduit la moyenne ce qui nous a fait arriver à REIMS vers 16H00

La on a pu constater que l’organisation tenait plus du Barnum amateur que d’une épreuve internationale (un accès pour obtenir un numéro et un autre pour entrer la moto avec personne de l’organisation pour expliquer clairement les choses)

Heureusement grâce à la diplomatie de Mireille (le commissaire de course va mieux que sa famille se rassure) et de Bruno on a fini par entrer triomphalement dans le paddock

L’ambiance à l’air plutôt sympa même si tous les candidats sont un peu tendus avant le contrôle technique.

Nous le passons à 19H00, on croise bien sur les doigts mais Bruno a déjà parlementé avec le patron des contrôleurs et cela à l’air plutôt bien engagé

Voila on va passer notre première nuit « de course » et demain aura lieur la première spéciale (à 21H00 ce qui laisse plein de caves à visiter !)

C’est donc demain que ça commence vraiment, mais on a réussi la première épreuve : on est à REIMS.