P9090090P9090093P9090097P9090094

Hier BRUNO est descendu de sa montagne pour amener BOLDORETTE à la ville (Avignon) comme on était sur son chemin il s’est arrêté chez nous (MONTPELLIER pour ceux qui n’auraient pas compris depuis le temps)

Les choses se sont passées comme d’habitude, au bout de quelques heures de route l’électricité s’est mise à déconner et Bruno a rejoint la charmante cité de CLERMONT L’HERAULT  à la poussette (un jour il faudra qu’on calcule le ratio : temps passé à rouler / temps passé à pousser)

Chance dans son malheur il a atterri chez un garagiste moto qui avait fait le moto tour il y a quelques années, il a pu recharger la batterie de la bécane (là j’atteins mes limites en matière d’explication technique, pour plus de détail voir le pilote) et a fini par arriver chez nous.

Là on a fait comme a chaque galère, on a appelé notre Saint – Bernard : Alain.

Alain connaît environ un million de personnes à AVIGNON (pas mal pour une agglo de 160 000 habitants) il est capable de trouver en cinq minutes les choses les plus improbables : un kebab au porc, une lueur d’intelligence dans l’œil d’un CRS, du Bordeaux pas trafiqué et même un rotor de bol d’or de 1981 (ne me demandez pas ce que c’est j’ai juste retenu le prix)

Donc il nous a trouvé le garage capable de régler une fois pour toute les problèmes récurrents de BOLDORETTE, pour le coup on a décidé de lui faire la totale : kit chaîne, pneus, réglages divers et même la passer au sonomètre (on a un petit doute sur le volume sonore de l’échappement qui n’est pas d’origine sachant que le nombre de décibel doit être « légal »)

Bien sur à chaque étape de cette énumération j’entends un bruit de tiroir caisse mais on s’en fout on va partir avec une bécane digne de notre équipe c’est tout ce qui compte.

Surtout que ces dernières semaines Bruno a travaillé comme un malade sur la bécane (tête de fourche, visserie etc) et qu’elle est vraiment superbe, quand elle l’a vu arriver dans notre garage Gréta – ma moto – a dit : ach mais elle est béconnaissable cette nibone (oui Gréta est allemande et à gardé une pointe d’accent)

VOUS AVEZ DIT CAMPING CAR ?

Pendant que nos potes s’occupent de la mécanique il faut bien qu’on se charge de l’intendance.

Avec Mireille on a décidé d’aller voir chez le loueur le camping car avec lequel nous ferons le voyage.

On arrive donc chez lui, au milieu d’un troupeau de caravane et de mobile homes, et là en descendant de notre C5 on a réalisé qu’on sortait d’une voiture de vieux pour aller « visiter » un camping car.

Franchement on a pris un sacré coup de vieux, autour de nous on aurait cru un club du troisième age, on a visité le bouzin a toute vitesse (le pire c’est que c’est spacieux et bien conçu mais je vais pas m’enfoncer déjà que je suis sur la pente fatale…)

Donc on continue d’avancer, petit à petit mais dans le bon sens. Dans ce genre de projet il a toujours des galères imprévues (on pensait en avoir fini avec les soucis mécaniques) mais on garde tous le moral et on se dit que les galères il vaut mieux les avoir avant la course que pendant

Ceci dit ça approche super vite heureusement Mireille est en train de préparer des tenues sexy pour tous les suiveurs