28 août 2008

PLUS QU’UN MOIS !

Il nous semblait déjà avoir compris que le temps passe vite mais là c’est si rapide qu’on a l’impression que c’est Do qui pilote (avec à peu près le même niveau de sécurité)

La moto :

Bruno a rencontré des collègues qui font eux aussi la course en classique. Il en est revenu abasourdi par leur niveau de préparation et surtout par le fait qu’eux sont prêts depuis un moment

On pensait naïvement que dans cette catégorie il suffisait d’arriver avec une bécane conforme au règlement, mais en fait il y a tout un tas de préparations techniques à faire sur la moto, dont la plupart il est vrai tournent autour de la sécurité ce qui est rassurant.

De même on a découvert qu’il fallait partir avec un casque de moins de trois ans (j’ose pas vous dire l’age du casque de Bruno) et une protection dorsale (à porter sur toutes les épreuves)

Quant à tout ce qui tourne autour de la navigation (donc primordial pour un rallye) c’est carrément impressionnant, certains concurrents ont du matériel de science fiction qui leur calcule non seulement les itinéraires mais aussi les moyennes et les horaires d’arrivée (un peu comme si la SNCF fonctionnait)

Comme nous refusons de cautionner cette surenchère technologique (et surtout qu’on a pas les moyens) on a décidé de rester en « manuel » ce qui correspond plus, pour nous, à l’esprit de la course. Nous aurons donc un road book « papier » à l’ancienne.

On a donc mis les bouchées doubles en mobilisant les compétences :

Bruno : les dernières préparations techniques (bizarrement personne n’a songé à me demander de m’en occuper)

Jean-Paul : édition et mise en forme du road book

L’assistance :

L’équipe des suiveurs sera composée de Jean – Paul, Muriel, Laurence, Frank, Mireille et Jean-Luc PONS (donc que des pros de la mécanique moto)

Nous disposerons de trois véhicules :

Un camping car (seul véhicule autorisé à rentrer dans le paddock), une camionnette et une voiture. Cela peut paraître beaucoup mais cela ne sera pas de trop pour gérer à la fois la partie sommeil (on va quand même essayer de dormir un peu) et la partie assistance du pilote pendant les étapes.

Le camping car est loué (si on m’avait dit qu’un jour je lourais un camping car !) la camionnette est à Jean – Luc qui aura donc l’insigne honneur de monter BOLDORETTE jusqu’à REIMS et enfin Mireille et moi monterons avec notre voiture (dont ce sera de toutes les manières le dernier voyage)

La trouille :

J’ai beau faire le malin plus ça avance plus j’espère ne pas avoir oublié quelque chose d’important. Dans ce genre de projet c’est souvent le détail insignifiant qui peut transformer l’aventure en galère.

On saura vraiment où on en est au niveau financier quand on aura fini les dernières interventions sur BOLDORETTE soit d’ici une quinzaine de jours.

Mais de toutes les manières ce n’est pas l’argent qui arrêtera notre projet fou

Posté par FrankBlanquer à 20:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur PLUS QU’UN MOIS !

  • After read blog topic's related post now I feel my research is almost completed. happy to see that.Thanks to share this brilliant matter.

    Posté par Archeology Help, 16 octobre 2010 à 13:14 | | Répondre
Nouveau commentaire